lundi 27 mai 2013

Exclu MCE : interview de Louie Bruyère, étudiant et écrivain

« Je veux être écrivain ». Voilà un métier qui en fait rêver plus d’un ! Mais il n’existe pour l’heure, aucun cursus qui ouvre le monde de la littérature aux nombreux étudiants qui s’accrochent à ce rêve. Pourtant, certains audacieux concilient études et écritures avec brio, à l’instar de Louie Bruyère, étudiant en 3e année de licence LEA espagnol. MCE est allé pour vous à la rencontre de cette plume en herbe
Il est difficile de percer dans l’écriture. Se faire éditer est souvent un parcours du combattant et si quelques universités proposent des cursus qui favorisent l’écrit, comme le master création littéraire de Paris 8, aucun cursus n’amène vraiment à devenir écrivain. Louie Bruyère en sait quelque chose.

Crédit Photo: Coralie Pierre

« J’ai l’angoisse de ne pas créer », Louie

Ce jeune étudiant de 23 ans en licence LEA d’espagnol à Montpellier écrit depuis qu’il a 9 ans. C’était en 1997 et je vivais au Congo. J’écrivais alors mon journal sur mes journées en tant que réfugié de la guerre civile qui sévissait alors.
Dès lors, Louie enchaîne les nouvelles, les récits de sciences-fictions, les contes de fées et les romans et écrit actuellement des fanzines (magazines japonais).
J’écris actuellement le 5e tome et j’ai autofinancé l’impression du 1er tome , Le Palais des Songes que je mets à disposition des Montpelliérains dans les librairies Sauramps et Ioku.  Une pro activité qu’il justifie ainsi : j’ai l’angoisse de ne pas créer 

Difficile de concilier écriture et études

Une passion qui a tendance à empiéter sur les études du jeune homme. 

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser vos impressions, elles me permettront de m'améliorer et elles m'inspireront.