lundi 29 avril 2013

Exclu MCE : coaching à l’Américaine contre l’échec scolaire

Nathalie Anton, professeure au lycée français à New York et psychologue pour enfants et adolescents est l’auteure de l’Art d’Enseigner, paru pour guider les professeurs vers une meilleure réussite à l’école. En cette période de brevet et bac, elle donne à MCE ses conseils pour lutter contre l’échec scolaire



Tout enseignant essaye de lutter contre l’échec scolaire. De fait, Nathalie Anton sort les grands moyens pour sortir les élèves de l’échec. C’est d’ailleurs pour découvrir une autre approche de l’enseignement et de la relation avec l’élève qu’après 13 ans de carrière, cette professeure quitte son poste sur Paris pour le Lycée Français de New York.

Le premier barrage entre le jeune et l’échec est le professeur. Nathalie Anton l’a bien compris. Blog , coaching individuel et même publication de L’Art d’enseigner à l’attention des jeunes enseignants, elle œuvre quotidiennement pour informer les différents acteurs qui entourent l’élève pour le sortir de l’échec scolaire.La réussite des élèves ne passe pas seulement pas l’élaboration de cours haut niveau, mais aussi par l’adaptation de méthodes d’enseignement différentes en fonction du niveau des élèves, par l’ambiance bienveillante instaurée en cours ou encore par la relation de confiance établie avec les élèves et leur famille.

En parallèle de son métier d’enseignante, Nathalie Anton s’est toujours intéressée à la psychologie de l’élève. J’ai enseigné en collège et en lycée, aussi bien en Zone d’Éducation prioritaire qu’en établissement favorisé. J’ai également travaillé trois ans à Paris sur la prévention de la violence scolaire et la formation des jeunes enseignants à la gestion de classe.

Un suivi individualisé pour les élèves en difficulté

Nathalie Anton, à l’écoute des élèves en difficulté, propose des suivis personnalisés. Soutien dans l’organisation, la motivation, les relations avec les autres dans l’établissement scolaire ou problème de compréhension, les obstacles rencontrés par ces élèves en échec peuvent être variés. Le dialogue en face à face permet d’éviter les raccourcis et de s’adapter au rythme et à la problématique de chacun d’entre eux .


Coralie Pierre


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser vos impressions, elles me permettront de m'améliorer et elles m'inspireront.