dimanche 21 avril 2013

Blog de mode : Les étudiantes branchées surfent sur la vague

Les blogs envahissent la toile depuis les années 2008-2009 et le phénomène n’est pas en passe de s’arrêter ! Les blogs de mode sont particulièrement en vogue ces dernières années et des étudiantes se lancent dans la brèche, avec pour certaines, un vrai succès à la clé et un plus sur le CV à ne pas négliger. Et si vous lanciez vous aussi votre blog mode ? MCE a mené l’enquête pour vous donner quelques conseils


Les blogs de mode fleurissent sur la toile. Français ou anglophone, parmi cette multitude de pages perso éclosent de vraies petites pépites, suivies par des centaines de followers. Boostées par une bonne gestion des réseaux sociaux, certaines blogueuses parviennent même à en tirer un petit revenu.

Ainsi, des étudiantes ont su faire de leur blog un vrai job étudiant à l’instar de Chiara Ferragni, Italienne de 25 ans et étudiante en droit qui écrit la plupart de ses textes en anglais sur theblondesalad.com. Avec plus de 300 000 followers, Chiara fait partie de ses chanceuses qui ont fait une percée fulgurante sur la toile.

Côté frenchies, on citera à titre non exhaustif, Marion de marionrocks.fr. Cette étudiante en communication remporte en 2010 le grand prix des blogueuses ELLE et connaît toujours beaucoup de succès.

Pourquoi les blogs de mode marchent-ils autant ?

On pourrait croire le marché des blogs de mode saturé tant ils se multiplient comme des petits pains. Pourtant, selon certains analystes du web, il y aurait encore de la place pour de nouveaux talents, de nouvelles figures, de nouvelles plumes. Et les étudiantes l’ont bien compris !

Les blogs de modes rencontrent également beaucoup de succès, car ils parlent plus aux lectrices que les magazines féminins ne montrant que des mannequins anorexiques en tenue Gauthier ou Channel.
Au contraire, la blogueuse de mode est une mademoiselle tout le monde qui fait son shopping dans des enseignes aux prix accessibles et porte des tenues du quotidien avec la Touch qui fait toute la différence. C’est la « sans-voix » qui prend la parole sur les sujets qui ne sont pas forcément traités par les médias. Elles donnent même le ton à certains grands titres de la presse féminine en présentant avant tout le monde les tendances Fashion street du moment.

Les lecteurs, en recherche constante de nouveautés, de surprises ont alors l’embarras du choix sur la blogosphère.

La recette d’un blog mode réussi

Pour faire un blog mode, être jolie et poster des photos de soi dans sa dernière tenue Jennyfer ne suffit pas. Un blog de mode qui marche doit savoir combiner photos de soi sans tomber dans la mélomanie, un goût prononcé pour la mode, mais aussi une bonne plume et une ouverture sur le reste du monde. Comme pour tout travail d’écriture, la blogueuse doit écrire ou photographier pour son lecteur et donc capter son attention pour lui donner envie de rester sur son blog, mais surtout de revenir !

Coline, Étudiante en journalisme et Fashion blogueuse montante répond à nos questions :

Coline Chavaroche, étudiante en Journalisme à Montpellier ouvre un blog en novembre 2012 dans le cadre d’un projet de classe. On nous conseillait de faire un blog censé nous refléter, dans un domaine que l’on visait pour nos études. J’ai choisi la mode parce que je voudrais me spécialiser dans la presse féminine. Très vite, Coline connaît un certain succès avec pas loin de 550 followers à son actif, chiffre sans cesse en augmentation.

Sur Fashioneiric, elle parle mode bien sûr, mais y poste aussi des billets d’humeur et joue les critiques cinéma. Un mélange des genres qui plaît aux 400 à 700 visiteurs par jour. Je n’explique pas ce succès. Je ne comprends pas pourquoi j’intéresse les gens. Bien sûr c’est un succès à relativiser, ce n’est pas un gros blog !

La jeune étudiante, actuellement en stage chez Glamour noue de plus en plus de partenariats avec des marques qui lui envoient des produits dans l’espoir qu’elle publiera un article à leur sujet. Je ne pense pas pouvoir tirer de revenus avec ce blog, mais c’est clairement un plus sur mon CV pour le métier que je veux exercer et j’espère à terme pourvoir développer plus de partenariats avec des grandes marques.

Ce projet de blog occupe une grande partie de la vie de l’étudiante. J’y passe deux à quatre heures par jour. Pour faire progresser mon blog, je voudrais améliorer le design et accroître mon audience.
À toutes les étudiantes qui souhaiteraient ouvrir leur blog, Coline conseille Il n’y a pas de recette magique. Au début, entre les codes HTML et le temps que ça prend, c’est la galère, mais si on s’accroche, ça apporte beaucoup.
Coralie Pierre

Source : L’express

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser vos impressions, elles me permettront de m'améliorer et elles m'inspireront.